Comment la naturopathie s’inscrit dans la démarche de perte de poids

La naturopathie permet un travail complet dans cette démarche. C’est avant tout un regard holistique qui est proposé. Le corps et l’esprit (les émotions) sont pris en compte et le travail se fait en synergie. C’est une double approche : nutritionnelle et comportementale.

Le naturopathe travaille cet objectif de perte de poids en fonction du tempérament (tempérament hippocratiques), de la façon de vivre et des émotions de la personne.

Le travail premier étant de comprendre les causes de cette surcharge pondérale avant de s’attaquer aux méthodes de la perte de poids.

En effet les raisons de la prise de poids peuvent être variées. Elles peuvent relever d’un problème d’équilibrage alimentaire, d’un problème hormonal, d’un dérèglement métabolique, de la ménopause, d’un déséquilibre thyroïdien, d’un choc psychologique (séparation, décès, dévalorisation, …), d’une sédentarité, etc…

D’autres facteurs peuvent influencer la prise de poids, tel que l’âge, le manque de sommeil, le stress, les médicaments, une flore intestinale perturbée.

Le travail naturopathique passera également par la recherche des formes de toxémie qui produisent un processus d’encrassement de l’organisme. La toxémie est l’accumulation de plusieurs facteurs qui surchargent le métabolisme et perturbent le bon fonctionnement des cellules. Rechercher les causes de la toxémie nécessite d’investiguer largement au-delà de la nature et de la qualité des aliments.

La démarche touche une approche de santé globale pour cibler ensuite une action spécifique.

Lorsque l’analyse est faite, il est temps de parler de la méthode pour perdre ce poids. Celle-ci sera adaptée à la personne. En naturopathie, on ne parle pas de régime mais bien de ré-équilibrage, sans restriction ou frustration, tout en restant dans une logique d’apports nutritionnels complets (minéraux, oligo-éléments, vitamines, lipides, …) en introduisant des combinaisons alimentaires favorisant la perte de poids.

La nutrition :

Il s’agira de revoir toute la nutrition dans sa globalité, à savoir, la qualité, la diversification, la quantité. S’assurer que tous les éléments nécessaires à la santé soient bien présents (nutrithérapie). Ceci tout en s’adaptant à la personne, à son activité physique, à son mode de vie et à ses besoins.

Les émotions :

Si les bénéfices sont inférieurs à l’effort fourni, il faudra se demander quels sont les freins éventuels. La florithérapie (l’usage des élixirs floraux) sera l’outil adéquat pour travailler les blocages.

L’aspect psycho-émotionnel est un des facteurs important de la perte de poids. Etre à l’écoute de la personne, la guider dans sa démarche, dans cette période de transition qui peut être difficile notamment face aux habitudes alimentaires anciennes est un vrai travail naturopathique

L’hygiène de vie :

Perdre des kilos et maintenir ensuite le poids peut souvent impliquer une modification globale du mode de vie. L’accompagnement par la naturopathie passe également par là.

Inclure le mouvement dans cette démarche est essentiel. Se mettre ou remettre à bouger de manière régulière est un élément clef. Cette démarche doit s’inscrire dans le long terme car elle stimule l’activité des émonctoires (terme naturopathique désignant les portes de sortie de nos toxines) et permet une réappropriation du corps dans toutes ses dimensions.

Les outils complémentaires :

Le naturopathe s’appuie, lorsqu’il est nécessaire, sur différents outils telles que les plantes (la phytothérapie), les huiles essentielles (l’aromathérapie), les oligo-éléments, minéraux et vitamines, omégas (la micro- nutrition).

Ce programme global rassemble tous ces points évoqués afin de créer une synergie, faire des leviers et favoriser la perte de poids.

Tout au long de cette démarche, l’accompagnement naturopathique sera de ré-ajuster le programme en fonction de l’évolution de la perte de poids. Enfin, stabiliser et ancrer tous les changements, finalisera cette démarche.

La naturopathie et la méthode MEER :

Ces deux techniques sont représentées à la Clinique du Bien-être de Nice. En fonction de la personne, nous proposons d’associer ces deux méthodes qui se complètent parfaitement.

Le travail sur le retour à l’alimentation instinctive que propose entre autre la méthode Meer peut être accompagné par les techniques naturopathiques. L’équilibrage et l’ancrage en seront encore plus harmonieux et profonds. Une réelle redécouverte de soi.

Conclusion

En agissant ainsi sur tous les aspects de la vie et de la santé de la personne, on obtient une perte de poids durable, accompagnée d’un meilleur équilibre de vie, un état de santé amélioré et un regain d’énergie.

En tant que naturopathe je me positionne comme un accompagnateur de la personne dans sa décision de perte de poids, lui donnant les informations nécessaires à la compréhension de ce déséquilibre, lui transmettant les outils et la guidant sur » le chemin ». La personne reste dans son autonomie et son libre arbitre.

Emmanuelle Sonneville

Naturopathe-Florithérapeute
Réflexologue plantaire