Le plaisir!

Savez-vous vous faire plaisir ?

Avril 2021 – Clever Boy

Vous pensez peut-être que se faire plaisir va de soi, que tout le monde en éprouve tous les jours. Mais, c’est loin d’être le cas !

Ne connaissez-vous pas, dans votre entourage, des personnes qui sont toujours tristes, qui détestent leur vie, qui ont une existence morne et sans joie ?

Peut-être que, vous-même, vous êtes dans ce cas. Sachez que vous pouvez apprendre à vous faire plaisir. Votre vie n’en sera que plus belle. Se faire plaisir est loin d’être superflu.

Dévoué corps et âme à votre vie de famille, amoureuse, sociale ou professionnelle, il vous arrive souvent de vous oublier. À un tel point qu’il vous est parfois impossible de goûter aux petits plaisirs de la vie sans vous culpabiliser. Pourtant, il est important de comprendre que se faire plaisir régulièrement n’est pas un acte d’égoïsme. Au contraire, il s’agit d’un impératif pour une vie personnelle heureuse et épanouie. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’il faut d’abord prendre soin de soi avant de pouvoir prendre soin des autres ? Que ce soit vrai ou pas, être à l’écoute de son besoin de plaisir est crucial pour entretenir une relation positive avec soi-même et les autres. Aussi, cette marque d’amour de soi est nécessaire à votre bien-être physique et émotionnel.

Selon le dictionnaire Larousse, le plaisir, c’est :

• Ce qui plaît, diverti, procure à quelqu’un ce sentiment agréable de contentement.

• État de contentement que crée chez quelqu’un la satisfaction d’une tendance, d’un besoin, d’un désir.

• Jouissance sexuelle, volupté.

Vous éprouvez du plaisir quand une activité vous procure un bien-être profond, vous met en joie et vous donne des émotions qui redonnent des couleurs à votre vie. Vous vous sentez tout simplement bien. Le plaisir vous place dans une bulle dans laquelle vous êtes déconnecté de votre quotidien, parfois morne et insipide. Vous en éprouvez une certaine forme de bonheur.

Une vie sans plaisirs est une vie triste, ennuyeuse, sans relief, sans saveur, sans joie, sans yeux qui pétillent, sans frissons… sans bonheur tout simplement. Certes, le plaisir n’est pas un besoin vital, mais il rend votre vie plus riche. S’autoriser à lui consacrer plus de temps pourrait bien vous mettre le moral au beau fixe et le corps en fête.

Se faire plaisir est singulier. En saisir la nature peut vous guider vers une meilleure connaissance de vous-même. Qu’est-ce qui vous fait vraiment plaisir ? Qu’est-ce qui le fait naître ? Vous y autorisez-vous facilement ou vous sentez-vous coupable ?

Le corps est le vecteur privilégié du plaisir. Pourtant, on ne s’autorise pas facilement à céder à son appel. Pourquoi ? La faute à des croyances limitantes. Croyants ou pas, nous sommes restés sous leur influence ou peut-être est-ce à cause de notre éducation ? En tout cas, pour reprendre le cap du plaisir, on cherche à se délecter, savourer, jouir aussi… pour donner du goût à nos vies !

Quelque soit votre mode de vie ou votre personnalité, se faire plaisir est fondamental. Gardez à l’esprit que vous êtes avant tout la personne la plus importante de votre vie. Et non, penser à vous de temps en temps, profiter du moment présent, vous amuser et grappiller les petits bonheurs malgré les contraintes de la vie, CE N’EST PAS ÉGOÏSTE. Prendre du temps pour vous et lâcher du lest, c’est avant tout un devoir envers vous- même et un impératif pour être heureux(se).

Aussi, il a été démontré que les petits plaisirs sont excellents pour se booster et retrouver la bonne humeur. Eh oui, lorsque vous avez une petite baisse de moral, il n’y a pas mieux que de s’accorder un peu de bon temps pour soi pour aller mieux.

Le plaisir a des conséquences sur votre esprit et sur votre corps. Il déstresse, améliore l’humeur, vous remonte le moral, vous rend plus généreux, plus ouvert aux autres et rend plus fort face à l’adversité. C’est grâce à la fameuse dopamine que votre cerveau libère. C’est une sorte de récompense, qui vous pousse à renouveler l’expérience le plus souvent possible.

« La spontanéité, c’est être capable de faire quelque chose simplement parce que l’on en a envie, de faire confiance à son instinct, de s’étonner soi-même, et de tirer des griffes du train-train quotidien un peu de plaisir imprévu. » Richard Iannelli

Vous éprouvez une certaine plénitude. Vous faire plaisir renforce votre estime de vous. Cela prouve que vous vous aimez suffisamment pour vous donner du plaisir. Cela induit également que vous avez une meilleure connaissance de vous. Ce qu’il y a de bien, dans le plaisir, c’est qu’il agit à long terme : en imaginant que vous allez vous faire plaisir, en éprouvant votre plaisir et après, en continuant à en ressentir les effets positifs pendant des heures, voire des jours. Vous devez, en quelque sorte, faire grandir l’envie et voir le plaisir comme une récompense.

Garder la forme passe par une bonne hygiène de vie… mais aussi par de petits plaisirs. Le plaisir d’une grasse matinée, le plaisir de boire un verre avec vos amis, de manger une pâtisserie… tous ces moments où vous vous recentrez sur vous-même et votre bonheur ont des répercussions biologiques positives. En effet, d’un point de vue physique, le fait de combler votre besoin de plaisir favorise votre bien-être physique. Cela se manifeste le ralentissement de la respiration et la baisse de la tension artérielle. À long terme, cela permet de vous mettre dans de bonnes prédispositions pour optimiser votre capital santé.

Par ailleurs, au-delà de redonner de la couleur et de la saveur à votre vie, satisfaire votre besoin de plaisir vous permet de combattre efficacement le stress. Effectivement, selon les spécialistes, se faire plaisir active le système de récompense du cerveau. Ainsi, combler votre besoin de plaisir produit de la dopamine en masse. Aussi appelé l’hormone du bonheur, ce neurotransmetteur va entraîner des sensations agréables qui apaiseront les tensions de votre corps et calmera votre mental.

Et si on vous proposait un petit exercice pour apprendre à vous faire plaisir ?

Prenez un temps pour vous, respirez, détendez-vous, ouvrez votre carnet et notez tout ce qui va vous passer par la tête. Y a-t-il une musique qui vous fait frissonner parce qu’elle vous rappelle un moment précieux ? Une odeur… de pain grillé ou de café matinal, qui vous vient ? Nous avons tous notre madeleine de Proust.

Il suffit de se poser la question «Qu’est-ce qui me ferait plaisir ? De quoi j’ai besoin pour me sentir bien ?»

Ce sont souvent des petites choses toutes simples qui évoquent parfois chez nous des souvenirs de moment heureux. Commençons donc par noter toutes ces petites choses, tout ce qui suggère de jolis moments. On les note dans un cahier ou une option plus ludique, découpez-les et placez-les dans une petite boîte dans laquelle vous irez piocher. Puis on instaure le rituel «Un Petit Plaisir Par Jour». Pas de panique, quelques minutes peuvent suffire, l’important est de réaliser ce petits plaisir en pleine conscience (ne vous contentez pas de manger votre carré de chocolat devant votre ordinateur en travaillant, offrez à ce moment le temps qu’il mérite).

Et, vous n’éprouverez pas de culpabilité puisqu’il ne s’agit de satisfaire, en fait, qu’un plaisir par jour ! Revoyez votre liste de plaisirs régulièrement, car ils évoluent avec le temps, l’expérience et les personnes que vous côtoyez.

Ne vous mettez pas des barrières, ne construisez pas des murs autour de vous, ne vous imposez pas de limites. Pour pouvoir vous faire plaisir et éprouver du plaisir, vous devez être libre dans votre tête et penser positif. Vous devez être détendu et vivre l’instant présent.

Le bonheur c’est le plaisir sans remords. Socrate

Nos exemples de petits plaisirs simples du quotidien :

1. Regarder le soleil se lever
2. S’acheter un bouquet de fleurs
3. Se préparer un smoothie de fruits frais
4. Lire les quatrièmes de couverture en librairie
5. Faire du playback sur sa chanson préférée devant son miroir
6. Se laisser bercer par le ronronnement de son chat
7. Regarder de vieux albums photos
8. Ouvrir son flacon de crème solaire et sentir le parfum
9. S’asseoir face à la mer et contempler les vagues
10. Réaliser une nouvelle recette
11. Savourer une bonne tasse de thé
12. Appeler un ami et refaire le monde ensemble
13. Prendre la main de votre moitié lors d’une balade
14. Croquer dans un carré de chocolat
15. Danser sur une musique endiablée
16. Regarder pour la centième fois son film préféré en mangeant du popcorn maison 17. Admirer le ciel étoilé
18. Se faire une promenade
19. Préparer des cookies et les déguster à peine sortis du four
20. Se balader sur le marché
21. Croquer dans un fruit juteux
22. Prendre un verre entre amis
23. Sentir le parfum d’une bougie parfumée qui vous rappelle que vous êtes bien chez vous
24. Prendre le petit déjeuner au lit
25. Déguster une bonne glace
26. S’offrir un massage
27. Bouquiner sous un plaid
28. Humer une viennoiserie tout juste sortie du four
29. Écouter les musiciens dans la rue
30. Regarder son chat dormir

Ces petits plaisirs sont comme des moments suspendus dans le temps, des moments plein de magie, des moments de bienveillance envers soi-même. Il y en a bien sûr des milliers d’autres… La liste est extensible à l’infini…

Non, le plaisir ne rend pas forcément heureux. Vous savez pertinemment que vous ne pourrez pas assouvir tous vos désirs. Si vous vous octroyez quelques plaisirs, vous éprouverez nécessairement une frustration à un certain moment, car vous ne pourrez pas tous les combler. Alors, vous serez donc nécessairement insatisfait ou malheureux ? Non à partir du moment où vous êtes un être raisonnable et que vous savez faire la part des choses.

D’ailleurs, il est plus facile d’assouvir un plaisir que de trouver le bonheur. Car, le plaisir dépend de vous, il suffit de mettre en œuvre certains moyens pour le satisfaire. Tandis que le bonheur dépend de beaucoup de paramètres. Le plaisir est spontané, instantané, alors que le bonheur se construit sur le long terme.

Sachez toutefois que le plaisir sans bonheur existe, mais que le bonheur sans plaisir n’existe pas !

Le bonheur est une addition de petits plaisirs au quotidien, alors n’ayez aucuns remords à vous faire plaisir ! Ne culpabilisez pas ! Non, se faire plaisir n’est pas de l’égoïsme !